Le quartier Fieschi (Vernon)

Seine Normandie Agglomération assure le pilotage de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) de la Caserne Fieschi située sur la commune de Vernon.

Découvrez le film à la découverte des anciennes friches :

Visionner le film

 

Actualités

Premier occupant du nouveau quartier la Clinique des Portes de l’Eure s’est ouverte en septembre 2015. Ont suivi la livraison des commerces fin 2015 et l’installation d’une pharmacie.

Sont en cours la construction de près de 150 logements devant être livrés mi-2017 (soit le tiers de ce qui est prévu d’ici 2021), ainsi qu’une maison médicale :

  • 29 maisons de ville en locatif aidé,
  • 55 appartements en locatif aidé,
  • 11 maisons en accession sociale à la propriété,
  • 45 appartements en accession à la propriété.

Les aménagements de voiries et d’espaces verts sont terminés pour la 1ère phase et permettent déjà d’imaginer la vie du futur Ecoquartier.

De nombreux autres projets devraient sortir de terre très prochainement (Pôle Emploi, d’autres opérations de logements…).

Découvrez l\'éco-quartier (pdf - 2,87 Mo)

Présentation du contexte

La ZAC Fieschi occupe une position stratégique dans le développement urbain de l’agglomération des Portes de l’Eure. Ancienne caserne militaire, elle se situe sur la commune de Vernon, en limite avec Saint Marcel. Le site s’inscrit à la croisée de plusieurs axes forts historiques et géographiques : l’ancienne RN 15, la voie SNCF, le mail du Château de Bizy et la Seine.

Le site est implanté non loin du centre historique de Vernon, son emprise est conséquente (12 ha + 3 ha de réserve foncière).

Aussi, le réaménagement du secteur a fait l’objet d’une importante réflexion visant à vérifier les capacités et définir des ambitions fortes pour le développement urbain de l’agglomération. Une démarche initiée par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) et conduite par SNA, a permis de fixer des objectifs de développement dans un projet de charte environnementale du quartier seine Rive Gauche sur Vernon et Saint Marcel. Ces objectifs fixés par SNA sont les suivants :

  • Valoriser un espace aujourd’hui à l’abandon (retrait de l’armée en 1998). Conformément aux objectifs de la loi SRU, le projet permettra le renouvellement de la ville sur elle-même ;
  • Préserver en partie le patrimoine militaire de la caserne en conservant des bâtiments ayant un intérêt architectural ou de composition urbaine ;
  • Aménager un nouveau quartier sur la caserne dans le prolongement du centre-ville avec un haut niveau de qualité environnementale dans la poursuite de la démarche environnementale engagée en amont du projet (élaboration d’une charte environnementale, prise en compte des aspects environnementaux lors de l’élaboration du projet) ;
  • Construire une nouvelle offre de logements diversifiés et de qualité accompagnée de services et d’équipements de proximité ;
  • Offrir aux habitants de ce secteur ouest de la commune un meilleur cadre de vie en favorisant le traitement paysager et les circulations douces ;
  • Améliorer et valoriser les paysages et le patrimoine urbain ;
  • Améliorer et traiter la question des déplacements, rechercher de véritables liaisons avec le centre-ville et avec la Seine ;
  • Conjuguer développement économique et environnement.

Le dossier de ZAC

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Vernon a été approuvé en fin d’année 2005 : le projet de la caserne a fait l’objet de l’une des orientations d’aménagement de ce document d’urbanisme.

La ZAC Fieschi a ensuite été créée officiellement par SNA en juin 2006.
Le site a été acquis en avril 2007 par l’Etablissement Public Foncier de Normandie (EPFN) pour le compte de SNA.

Parallèlement, un aménageur a été choisi par la communauté d’agglomération et un projet d’aménagement a été élaboré : celui-ci a été repris dans le dossier de réalisation de la ZAC approuvé en juin 2007.

 

Le programme prévisionnel

Suite à la résiliation en février 2010 du traité de concession passé avec l’aménageur de la ZAC Fieschi, ATAMRAXIA, SNA a décidé de garder la solution d’une concession pour aménager cette zone dont elle a la charge.  Après une période d’analyse de l’offre et de négociations, c’est la proposition du groupe Eure Aménagement développement (EAD) – Rouen Seine Aménagement (RSA) qui a été choisie par le Conseil Communautaire du 1er octobre 2012.

Le programme prévisionnel de l’opération est aujourd’hui le suivant :

  • la réalisation de plus de 600 logements, dont une trentaine de maisons de ville, une centaine de logements collectifs rénovés, environ 350 logements collectifs neufs et 120 logements sociaux (soit 20 % du nombre total de logements),
  • 3 500 m² de surface de plancher dédiés à l’activité ;
  • 8 500 m² de surface de plancher dédiés à la réalisation d’un pôle de santé / résidence pour personnes âgées ;
  • des commerces de proximité prévus en bordure de l’avenue de Rouen sur plus de 1 000 m² de surface de plancher;
  • 1 ou 2 équipements publics à vocation scolaire/loisirs ;
  • 7 bâtiments conservés dans la mesure du possible.

Ce sont en tout plus de 60 000 m² de surface de plancher qui sont prévus à la construction sur un site de près de 12 ha.

La démarche se veut depuis toujours respectueuse de l’environnement, avec une labellisation en cours du quartier en Ecoquartier. Les cibles de qualité environnementale à atteindre plus particulièrement sont les suivantes :

  • Energie : vers une mise en œuvre de dispositifs énergétiques durables (énergie solaire, toitures végétalisées…),
  • Eau : vers une gestion alternative des eaux pluviales (limiter l’imperméabilisation, créations de noues végétalisées…),
  • Construction : vers une réduction des besoins en énergie (choix des matériaux, privilégier la ventilation naturelle…),
  • Chantier : vers un chantier respectueux de l’environnement (charte « chantier vert »),
  • Nuisances sonores : vers un meilleur confort acoustique pour les habitations.

Partager cette page