Le projet ANRU (Vernon)

Le quartier des Boutardes situé sur la commune de Vernon avait été sélectionné par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) pour faire partie de la seconde vague de subventions destinées aux projets de rénovation de quartiers d’habitat social. Il est aujourd’hui presque complètement requalifié, et est devenu un magnifique quartier de ville.

Les travaux : de 2010 à 2014

Sur les 13 bâtiments existants (566 logements), 4 ont été démolis en 2010 (186 logements) : les bâtiments Edelweiss, Kalmia, Impatiens et Pervenche.

Les 9 immeubles conservés (380 logements) ont été réhabilités et aménagés : parkings privés, jardinets… C’est ce que l’on appelle la « résidentialisation ».

Les voiries et les espaces publics (squares, parcs, places…) du quartier des Boutardes ont été redéfinis et mieux reliés au reste de la ville, avec l’aménagement du vallon St Michel en véritable parc urbain de grande qualité.

Les immeubles Copernic et des Blanchères ont été réhabilités et résidentialisés par Eure Habitat, et ceux des Valmeux 2 et Blanchères 1 résidentialisés par la Secomile.

65 nouveaux logements (type villa urbaine) ont été construits derrière le collège Cervantès, avec une magnifique vue sur la vallée de la Seine pour les uns, et la verdure de la forêt pour les autres.

Une quinzaine de logements doivent encore être réalisés en accession sociale à la propriété, sous forme de petites maisons à proximité du nouveau parc.

141 logements sociaux ont été construits en dehors du quartier, et même parfois de Vernon, afin de compenser les démolitions des 4 immeubles des Boutardes.

Ce sont ainsi plus de 65 opérations qui ont été réalisées et financées grâce à ce projet de rénovation.

Plus de 120 personnes ont pu accéder à des missions en insertion de plus ou moins longue durée, grâce à la clause obligatoire dans les marchés de travaux.

Les équipements publics

De l’autre côté du boulevard Azémia, une nouvelle école (Dénommée François Mitterrand) favorise la mixité sociale avec les autres quartiers alentours, avec un fonctionnement mutualisé avec l’accueil de loisirs communautaire (« Les Artistes »).

Le centre social a été déplacé dans une nouvelle structure, à l’entrée du quartier, l’Espace Simone Veil, pour accueillir les habitants de la commune autour de nombreuses activités, avec une salle mise à disposition pour organiser des réceptions, ainsi que le transfert des locaux de la CAF, dans le cadre d’un véritable Pôle d’Animation Sociale.

L’ancienne école des Boutardes doit prochainement accueillir un pôle des Compétences autour de l’emploi et de la formation, qui rayonnera sur l’ensemble de l’agglomération.

La salle Jacques Brel sera réhabilitée en espace dédiée aux habitants et associations.

Le financement

La convention signée par SNA le 10 janvier 2008 avec l’ensemble des partenaires de ce projet, et en premier lieu l’ANRU, l’a été pour un montant total qui est passé à 78 millions d’Euros en 2013

SNA a participé à hauteur de 3%, soit 2 176 475 €, en tant que pilote du projet et maître d’ouvrage de la réalisation de l’accueil de loisirs, ainsi que dans le cadre de ses compétences « Equilibre Social de l’Habitat » à travers des aides pour la construction, la résidentialisation et la réhabilitation de logements sociaux.

Le reste a été financé par l’ANRU (à hauteur de 26 %), les organismes de logement social (41 % : Eure-Habitat 30 %, SECOMILE 10 %, Logement Familial de l’Eure), le Conseil Général (8 %), la Ville de Vernon (9 %) le Conseil Régional (4 %), la Caisse d’Allocations familiales et la Caisse des Dépôts.

 

Convention ANRU 2008 (pdf - 3,34 Mo)

Avenant ANRU 2013 (pdf - 9,38 Mo)

Partager cette page