Cape Inf'eau (Saint-Marcel/Saint-Just)

le 11 juin 2013

La Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure distribue depuis 2008 une eau qui est saine et potable sur l’ensemble du territoire. A Saint-Marcel comme dans de très nombreuses communes d’Ile-de-France (c’est le cas de l’eau de certaines fontaines à Paris), l’eau provient de l’Albien, source stratégique de 100 000 km2 qui se trouve être une mer souterraine de plus de 700 milliards de m3(*).

Cape Inf'eau (Saint-Marcel/Saint-Just) (pdf - 79,38 ko)

Cette eau peut parfois contenir un taux de fluor supérieur aux normes imposées par l’Union européenne et reprise dans un arrêté ministérielle du 11 janvier 2007 : 1,50mg/L (aux Etats-Unis, le seuil est à 2mg/L).

En décembre dernier, à la suite d’un contrôle de l’Agence Régionale de Santé (ARS), il s’est avéré que le seuil avait été légèrement dépassé à Saint-Marcel. Extrêmement soucieuse de la santé de ses usagers, la Cape, suite à ce contrôle, a aussitôt envoyé un courrier au maire de Saint-Marcel ainsi qu’aux cabinets médicaux de la commune pour les prévenir. De surcroît, un document, reprenant les termes de l’arrêté de l’ARS et informant la population du taux de fluorure tout en les prévenant qu’il n’y a aucun risque sanitaire, a ensuite été joint à la facture d’eau envoyée au mois de mai à l’ensemble des habitants de la ville. La mairie de Saint-Marcel a également répercuté les recommandations de l’ARS dans ses cantines scolaires. Selon les autorités médicales, il s’agit bien d’un risque de fluorose dentaire pour les enfants de moins de 12 ans. En aucun cas, il ne s’agit d’un risque sanitaire.

D’ailleurs, lors de son dernier contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine, effectué à la mairie de Saint-Marcel, en mai dernier, le fluor se trouvait à 1,35mg/L (cf en PJ le dernier contrôle effectué par l’ARS à Saint-Marcel).

Pour qu’à l’avenir ce taux ne dépasse pas la valeur limite, la Cape travaille sur la mise en œuvre des interconnexions nécessaires, pour permettre un mélange avec les eaux en provenance de Vernon, lesquelles n’ont pas cette problématique de fluor.

Ainsi, loin de minimiser les risques, la Cape, soucieuse de la santé publique et des légitimes inquiétudes des usagers, met tout en œuvre pour suivre les recommandations de l’ARS et restent à la disposition des populations concernées.

 

(*) A noter que des bouteilles d’eau vendues en grande surface peuvent également avoir un taux de fluor au-dessus du seuil réclamé. C’est le cas notamment de la marque Normande « Pierval », reconnue comme eau de source, et qui tire son eau directement de… l’Albien… (pour plus d’informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nappe_de_l'Albien_du_bassin_de_Paris ).

Contact : 02 32 53 50 03

Partager cette page